Anxiété sociale, timidité

anxsocL’anxiété sociale (aussi appelée phobie sociale) est caractérisée par un malaise important dans des situations où la personne est susceptible d’être observée ou jugée par les autres. La peur est parfois accompagnée de symptômes physiques d’anxiété comme le rougissement ou les tremblements. L’étendue des situations sociales problématiques est très variable selon les individus. Certaines personnes vivent de la gêne dans la grande majorité des contextes, alors que d’autres sont mal à l’aise uniquement dans un contexte bien précis (par exemple : les entrevues d’emploi ou les présentations orales).

  • Une personne qui souffre d’anxiété sociale peut éprouver beaucoup de difficulté à donner son opinion, à parler en public, à s’adresser à une personne en autorité, à manger en public, à rencontrer de nouvelles personnes, etc.

Il est important de distinguer une gêne « normale » ou occasionnelle dans certaines situations sociales, de ce qui constitue le trouble d’anxiété sociale. Le degré de nuisance dans la vie de la personne est beaucoup plus marqué dans le cas d’un trouble d’anxiété sociale, la personne remarquant une atteinte significative dans son fonctionnement.

Peu importe le degré d’inconfort en situation sociale, les psychologues du Centre de traitement de l’anxiété peuvent aider la personne à gagner en aisance et ainsi contribuer à son mieux-être dans ses interactions sociales. Le contexte de la psychothérapie est souvent riche pour apprendre et pratiquer de nouvelles habiletés sociales. Les clients apprécient également le fait de pouvoir recevoir du « feedback » de la part de leur psychologue dans le cadre de mises en situation.

Illustrations : Pierre Drysdale  © Tous droits réservés, Centre de traitement de l’anxiété